Support de rotor, arbre de rotor et cie : La journée de la technologie chez EMAG ECM montre des solutions pour l’électromobilité et bien plus encore.

01/11/2018 - Markus Isgro

La deuxième journée de la technologie ECM chez EMAG ECM à Gaildorf a attiré beaucoup de visiteurs.

Entre les nombreux nouveaux modèles de voitures équipées d’un moteur électrique et le boom actuel des vélos électriques – la "révolution électrique" s’accélère et défie les projeteurs de production dans l’industrie. Comment est-il possible de fabriquer des supports de rotor, des arbres de rotor et cie de manière plus rapide, plus efficace et plus précise à l’avenir ? Les experts EMAG ECM ont fourni des réponses sur mesure à cette question lors de la journée de la technologie fin novembre à Gaildorf près de Schwäbisch Hall. Des conférences scientifiques, des présentations ECM et des démonstrations de machines en direct ont démontré clairement pour quelles raisons c’est l’usinage électrochimique des métaux (ECM) en particulier qui mène à des processus de production particulièrement efficaces dans l’électromobilité et dans d’autres secteurs. De nombreuses occasions se sont présentées aux invités intéressés afin de discuter avec les experts EMAG ECM au sujet de leurs applications spécifiques et de leurs questions.


La construction de moteurs électriques signifie une nouvelle mission pour la planification de production dans beaucoup d’entreprises : D’une part, beaucoup d’arbres d’entraînement ou de composants dentés ont des géométries complexes, d’autre part, ils sont conçus avec des parois fines afin de gagner du poids et ils présentent dans certains cas des alésages avec des intersections complexes. C’est précisément ces pièces qu’il s’agit d’usiner de manière ultraprécise à l’aide de chaînes de processus d’un faible encombrement. Dans ce contexte, l’usinage électrochimique des métaux devient de plus en plus important dans le secteur de l’électromobilité et dans d’autres secteurs. Les experts ont démontré les raisons du succès d’EMAG ECM dans ce domaine lors de la deuxième journée de la technologie ECM. « Dans le cadre de cette conférence, nous avons abordé ce sujet en profondeur et nous avons pu montrer comment il est possible de fabriquer des pièces pour l’électromobilité, même très complexes, à l’avenir à l’aide d’une chaîne de processus ECM rentable et peu encombrante. Les technologies de "brochage" ECM, de perçage ECM et d’ébavurage ECM sont alors utilisées, par exemple », explique Richard Keller, membre de la direction chez EMAG ECM à Gaildorf. Les experts ECM expliquaient parallèlement les avantages principaux de leur procédé sans contact : Il n’existe aucune déformation due à la chaleur et presque pas d’usure.  Les surfaces obtenues sont d’une qualité maximale. Le processus ECM est totalement exempt de copeaux de sorte que d’éventuels processus d’ébavurage ultérieurs puissent être supprimés dans beaucoup de cas pratiques. La dureté du matériau n’y joue aucun rôle. 

Présentation de la plage technologique

Au total, il y a eu de nombreux points du programme issus "de la théorie et de la pratique". Les visiteurs ont ainsi pu suivre une conférence du laboratoire de machines-outils de la RWTH Aachen (École Polytechnique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle) présentée par le Dr Andreas Klink, ingénieur en chef du département usinage par enlèvement de matière, chaire de la technologie des procédés d’usinage, au sujet du statu quo scientifique de la technologie ECM. EMAG a présenté une nouvelle machine PECM en phase préliminaire d’un coût sensiblement moindre. Cette machine sera opérationnelle dans un avenir proche. Le programme a été complété par différents cas pratiques d’ECM intéressants dont certains ont été présentés à travers une démonstration de machine en direct pendant la visite de l’usine. Au-delà, les visiteurs pouvaient voir des types de machines ECM pouvant être utilisés comme machines autonomes ou intégrés dans un système modulable. Parmi ces machines se trouvait le modèle d’entrée de gamme CI 400, une machine autonome CS très économique avec la possibilité d’extension par modules. La PO 900 BF ainsi que la PO 100 SF y figuraient pour l’usinage de composants complexes de réacteurs. « Nous sommes très contents d’avoir reçu autant de retours positifs de nos visiteurs qui étaient extrêmement satisfaits de notre programme complet d’un niveau technico-scientifique élevé. La combinaison de conférences scientifiques et de savoir-faire en matière de construction de machines avec la possibilité de s’entretenir avec des experts a engendré une utilité imbattable de cette conférence. Je tiens d’ailleurs à remercier encore une fois, au nom de l’ensemble de l’équipe EMAG ECM, tous nos visiteurs pour la journée formidable et nous serons heureux de vous accueillir la prochaine fois », résume Richard Keller.

Interlocuteurs

Markus Isgro

Press and Communication

Téléphone:+49 7162 17-4658
Fax:+49 7162 17-4027
E-mail:communications@emag.com

Images