La rectification pendulaire : Le nouveau procédé EMAG réduit en particulier la durée des processus de rectification complexes.

19/12/2016 - Markus Isgro

La VLC 250 PDS permet d’effectuer la rectification de pièces complexes dans l’industrie automobile en beaucoup moins de temps – la raison en est : Lors de la rectification pendulaire, deux pièces sont usinées en parallèle. Le temps de cycle diminue de 30 pour cent.


Depuis des années, les ingénieurs de développement apportent une attention particulière à la direction des voitures. Par exemple, le système est complété par des systèmes complexes d’assistance. En plus, beaucoup de conducteurs réclament de plus en plus des directions encore plus précises.  Dans ce contexte, la production des composants associés évolue également – elle doit être encore plus efficace et précise. Les pièces particulièrement exigeantes comme les écrous de vis à billes démontrent cela clairement. Dans ce cas, une rectification particulière est nécessaire afin de créer une jonction parfaite entre la tige filetée et l’écrou de vis à billes assurant ainsi un rendement élevé.

Un cadencement innovateur réduit les temps secondaires

Une machine innovatrice EMAG démontre clairement de quelle façon la technique de production évolue dans ces conditions : Sur la demande d’un client, la VLC 250 PDS a été spécialement développée pour la rectification de l’écrou de vis à billes. À l’avenir, elle pourra également être utilisée pour de nombreux processus de rectification à deux étapes. Son cadencement innovateur avec deux broches Pick-Up situées sur un même axe assure des temps secondaires extrêmement réduits : Pendant que la première broche Pick-Up prélève la pièce du dispositif d’acheminement associé d’un côté afin de l’acheminer vers le palpeur de mesure associé de la machine, la deuxième broche Pick-Up se trouve déjà dans la zone de travail afin d’acheminer l’écrou de vis à billes vers les deux broches de rectification. (Un processus de rectification à deux étapes est effectué ici.)

Le bon positionnement est primordial

Quel est l’avantage de cette approche ? La réponse est en relation avec le bon positionnement de la pièce dans la machine : Avant le début du processus de rectification proprement dit, il est obligatoire d’indexer un contour intérieur afin que la broche de rectification utilisée puisse se positionner à la fin du filet – un processus chronophage. « Dans ce contexte, nous misons sur ce système parfaitement cadencé permettant de mesurer et de positionner une pièce pendant qu’une autre pièce est usinée parallèlement. Les temps secondaires non productifs sont minimisés », explique Marina Manger du département technico-commercial chez EMAG.

Avoir l’oeil sur de nouvelles pièces

Les concepteurs appellent cette approche couronnée de succès la "rectification pendulaire" se reposant dans chaque détail sur des composants de machines performants. Par exemple, les deux broches Pick-Up sont disposées sur des chariots en croix particulièrement rigides. Le moteur linéaire puissant de l’axe X assure des accélérations élevées. L’usinage à la façon EMAG dans un seul montage de serrage assure la qualité nécessaire de la pièce. C’est une évidence que ce concept pourrait être utilisé à l’avenir dans beaucoup de champs d’application nécessitant des processus de rectification à deux étapes.  « Beaucoup de processus de production profitent évidemment du cadencement innovateur grâce à deux broches Pick-Up », explique Marina Manger. « Dans les années à venir, nous voulons introduire ces avantages de plus en plus dans le marché. »

  • Une réduction de 30 pour cent des temps de cycle grâce à la rectification pendulaire
  • Une qualité élevée lors de la rectification
  • Des entraînements puissants
  • Une utilisation simple pour des processus rapides de Service

 

 

 

 

Interlocuteurs

Markus Isgro

Press and Communication

Téléphone: +49 7162 17-4658
Fax: +49 7162 17-4027
E-mail: communications@emag.com