EMAG PECM: Réduire de manière drastique la durée des processus dans la construction d’outillages

05/12/2016 - Markus Isgro

Dans de nombreux secteurs, les outils complexes et très exigeants sont indispensables pour la production de masse. Il s’agit souvent d’une fabrication unique avec des contours et des formes très précis. C’est exactement dans ce domaine que l’usinage électrochimique de précision des métaux (PECM) d’EMAG se distingue particulièrement.


Le procédé PECM: Les avantages par rapport à l’électroérosion

Les outils et les formes seront fortement sollicités lors de leur utilisation ultérieure dans la presse ou dans la presse à emboutir. De ce fait, ils sont fabriqués dans des matériaux extrêmement résistants à la chaleur dont la résistance assure finalement les durées de vie nécessaires. Il reste une question : Comment est-il possible d’usiner ce matériau avec de la précision ? Les procédés par enlèvement de matière touchent ici à leur limite de sollicitation. Les durées de vie des fraises sont de plus en plus réduites.

L’électroérosion ou PECM ?

Dans ce contexte, les constructeurs d’outillages misent souvent sur l’électroérosion. L’enlèvement de matière s’effectue à l’aide d’une décharge électrique entre une électrode et la pièce. L’électroérosion présente cependant un énorme inconvénient: Elle est lente. De plus, de la chaleur est apportée dans la pièce ayant un impact négatif sur la durée de vie de la forme fabriquée. Vue sous cet angle, la technologie PECM d’EMAG est une excellente option. Elle permet de créer des surfaces de qualité maximale en beaucoup moins de temps – sans bavures et sans changements de la structure du matériau, car aucune chaleur n’est apportée dans la pièce. L’usure des outils reste minimale (contrairement à l’électroérosion).

Des temps de processus réduits de manière drastique

Le procédé se présente rapidement dans ses grandes lignes: La pièce devient l’anode positive et l’outil devient la cathode négative. Une solution électrolytique s’écoule entre les deux et des ions métalliques se détachent de la pièce. Il convient de choisir la forme de l’outil de sorte que l’enlèvement de matière au niveau de la pièce aboutit au contour souhaité de la pièce. La technologie PECM d’EMAG est une évolution permettant un enlèvement particulièrement effectif avec des temps de processus réduits de manière significative.  

Le procédé est actuellement testé pour la fabrication de matrices à forger destinées aux grandes séries du secteur automobile.  Dans ce cas précis, il a été possible de réduire le temps de processus de 6 heures à 1,2 heure en comparaison de l’électroérosion. En outre, nous attendons une augmentation de la durée de vie de la matrice à forger finie de 20 à 30 %. De cette manière, il est possible de réduire les frais de production dans le secteur automobile de manière significative – et c’est justement cet avantage considérable qu’EMAG ECM cherche à positionner sur le marché. « La construction d’outillages et de forme doit standardiser beaucoup plus ces processus. À ce titre, la durée du processus devient de plus en plus importante. Par conséquent, le processus PECM deviendra presque incontournable pour les utilisateurs », résume Richard Keller, membre de la direction chez EMAG ECM.

Les avantages :

  • La réduction de la durée d’usinage grâce à PECM 
  • Des surfaces de qualité maximale
  • Aucun changement dans la structure du matériau de l’outil

 
Ici, vous trouverez d’autres informations concernant PECM ...

 

 

Interlocuteurs

Markus Isgro

Press and Communication

Téléphone: +49 7162 17-4658
Fax: +49 7162 17-4027
E-mail: communications@emag.com

Images